Laponie suite

Aquarelle Captivante Laponie 3 – 04.2017 – 29x37cm Canson Montval

Mes pinceaux ont poursuivi leur exploration des paysages de Laponie. D’un côté, j’ai été captivée par les arbres ( surtout pin sylvestre, épicéa et bouleau) qui, avec la merveilleuse complicité de la neige, proposent une variété infinie de formes, de reliefs. La neige, en se déposant sur les branches, avec une douceur sans pareil, redessine sans cesse de nouveaux contours où la lumière danse.

Aquarelle Captivante Laponie 4 – 04.2017 – 29x37cm Canson Montval

De l’autre, de grandes étendues glacées s’offrent au regard qui va se perdre à l’horizon. La neige, blanche et lisse, semble s’étendre à l’infini, parfois animée du seul zigzague des méandres d’une rivière que le courant empêche de geler. On reste alors là, quelques instants, envahis par un sentiment profond de calme et de plénitude.

P3190099 Laponie I.N.M Voyage 03.2017

P3190079 Laponie I.N.M Voyage 03.2017

J’en garderai bien-sûr d’autres images encore, j’essaierai de me souvenir du froid vivifiant, du contact très fort avec la nature, de la qualité du silence …

P3190122 Laponie I.N.M Voyage 03.2017

Publicités

Voyage en Laponie

Aquarelle Captivante Laponie 1 – 03.2017 – 29x39cm Canson Montval

Les voyages sont une porte sur l’ailleurs, l’inconnu, une sorte de rêve éveillé qui nous sort de nos représentations habituelles. Et par je ne sais quelle magie, nous ramènent finalement vers nous-mêmes. Il m’a fallu aller jusqu’en Laponie Finlandaise pour le ressentir très profondément. Mais c’est vrai que je ne suis pas une aventurière, peut-être trop confortablement installée dans une inertie qui me sécurise avant tout … je voyage dans ma tête et cela me va assez bien.

P3190098 Laponie I.N.M voyage 03.2017

Mais ce voyage, dans ce lointain pays glacé et neigeux, a eu raison de mes résistances et de ma mollesse habituelles. Il m’a bousculée, envoûtée …

 

 

 

 

 

Aquarelle Captivante Laponie 2 – 03.2017 – 29x37cm Canson Montval

C’est au retour que je l’ai compris. Au contact de ces paysages incroyablement blancs où la difficulté de se déplacer ( pour les bipèdes que nous sommes déformés par trop de bitume) est quotidienne, avec le froid qui bouscule l’organisme, j’ai éprouvé un réel enchantement.

P3230026 Laponie I.N.M Voyage 03.2017

 

 

L’escapade en particulier avec les chiens de traîneaux a renforcé cet énorme plaisir ( et besoin) à me rapprocher d’une nature quasi intacte.

 

 

 

 

 

 

 

P3210138 Laponie I.N.M Voyage 03.2017

P3190044 Laponie I.N.M. Voyage 03.2017

 

Je sens combien notre bien-être reste finalement dépendant de notre capacité à préserver notre belle planète dans ce qu’elle a de plus intact et non d’artifices que nous nous employons constamment à inventer.