Richesses

105431 Aquarelle Ensemble 38x48cm Canson Montval

P8040002 – Aquarelle Avant l’orage 29x39cm Canson Montval.

Le partage est une richesse vitale. C’est en tout cas ce que je crois profondément et que j’expérimente de plus en plus avec la peinture. Bien-sûr, j’adore toujours autant mes instants de replis où je me plonge corps et âme dans la peinture. Mais, à l’enthousiasme né de la création auquel je suis complètement addicte, j’ajoute de plus en plus celui de l’échange, du partage avec autrui. Lors du Salon de Nécy auquel je viens de participer, j’ai ainsi pu croiser 2 artistes dont le travail m’a beaucoup plu. Celui de Jean-Pierre Gamard, un passionné de la mer ( il me disait avoir beaucoup navigué) tout autant que de l’aquarelle. Ses belles aquarelles de bateaux en témoignent. Et aussi celui de Jean-Claude Quinette ( déjà repéré au salon des peintres du bocage à Flers), tout en subtilité et en lumière. Il peint lui aussi la mer, d’une autre façon encore. Et puis, il y a eu ce couple ( il a été question d’émotion…) qui a littéralement flashé sur une de mes 3 grandes aquarelles exposées, au point de repartir avec. Chacun de ces échanges a provoqué chez moi une telle émulation, un tel enthousiasme, que j’ai eu très envie en rentrant de me replonger dans mes photos souvenirs pour les réinterpréter avec mes pinceaux. Il en est sorti les 2 aquarelles ci-dessus que je partage maintenant avec vous avec grand plaisir, car ce partage là est tout aussi précieux  pour moi  ! ( l’une des 2 devrait d’ailleurs rejoindre ses petites soeurs qui partent très prochainement s’exposer «  en vrai  » …).

Et pour vous faire une petite idée du travail des 2 artistes mentionnés que je remercie au passage : 

https://jpgamard-aquarelliste.jimdo.com

Aquarelle J.P GAMARD Salon Nécy 2017

http://www.jc-quinette.com/galerie.htm

Acrylique J.C QUINETTE Salon Nécy 2017

Publicités

Au bout du chemin

Les chemins ont toujours une part de mystère. Ils gardent dans leurs sillons les traces invisibles de tous ces pas qui les ont foulés – tant d’histoires insoupçonnables qui se croisent sans jamais se mêler – tant de marcheurs qui s’y sont engagés avec souvent cette drôle d’envie d’aller voir simplement ce qu’il y a à l’autre bout … 

Aquarelle Au bout du chemin 01.2017 56x35cm Canson Montval

Aquarelle Au bout du chemin 01.2017 56x35cm Canson Montval

 

Mais ne faire qu’y passer sans n’y rien laisser aussi, voilà qui me semble sage, c’est pour cela sans doute qu’on ne fait que les emprunter …

Cheminement

OLYMPUS DIGITAL CAMERAAquarelle – Cheminement – 09.2014 – 40×31 cm (hors encadremt) – Canson Montval – grain fin – 300 g

Les pensées vont et viennent dans la tête en un flot continue, s’enchevêtrant les unes dans les autres à la manière d’un buisson inextricable de ronces. Telles des fourmis besogneuses, elles s’agitent en tout sens, cherchent, analysent, dissèquent, soupèsent, interprètent. Tout leur est bon, le moindre petit événement qui passe par là est immédiatement pris au piège.
Alors que rien ne semble pouvoir arrêter leur épuisant trafic, il y a pourtant de ces moments là, où les choses s’ordonnent tout d’un coup. Oui, ces moments là où l’on marche et où, pas après pas, le calme enfin s’installe. Et là seulement, on peut voir le spectacle de la lumière diaphane qui danse entre les arbres.