De chemin en chemin

Les chemins que j’emprunte lors de mes balades, randonnées, occupent très souvent une place importante dans mes aquarelles. Peut-être parce qu’ils symbolisent beaucoup de choses … J’aime à penser qu’ils ouvrent parfois la voie sur un inconnu mystérieux et lumineux qui attire,

Aquarelles Chemins de lumière I.N.M

qu’ils soient de terre ou de bitume,

Aquarelles Chemins de bitume I.N.M

ou de brume,

Aquarelles Chemins de brume I.N.M

à moins que je ne les préfère dorés,

Aquarelles Chemins dorés I.N.M

ou bleus,

Aquarelles Chemins bleus I.N.M

ou encore en feu,

Aquarelles Chemins en feu I.N.M

et flamboyants,

Aquarelles Chemins flamboyants I.N.M

je les emprunte en respirant abondamment leurs parfums, leur fraîcheur,

Aquarelles Chemins respirants I.N.M

et je sais que je peux m’y arrêter aussi, regarder devant, le futur , regarder derrière, le passé… et surtout essayer d’y être pleinement, ici et maintenant…, respirer et méditer…

Aquarelle Chemin de méditation I.N.M

et vous, quels sont vos chemins ? 

Couleurs et mots

184935 Aquarelle Couleurs et mots

Aujourd’hui, j’ai eu le grand plaisir d’accueillir chez moi des amoureux des mots, pour un atelier d’écriture au grand air. Installés dans le jardin, ils ont laissé vagabonder leur plume bavarde tandis que, dans mon petit coin pour ne pas les déranger,  je peignais. Quelle surprenante et belle expérience que de les écouter. Leurs silences, leurs lectures, leurs échanges, c’était si nouveau pour moi et si plaisant à observer…  mon pinceau un peu hésitant au début, s’est finalement abandonné au plaisir d’être simplement là, à leurs côtés. Il s’est peu à peu enhardi, retrouvant ses repères habituels, ses couleurs, sans perdre une miette de tout ce qui ce qui a été écrit et lu . Des mots aux pinceaux, il n’y a eu qu’un pas…

Sur la route

 

153549 Aquarelle Trou de lumière 38x57cm Canson Montval

… Petit morceau de la route qui part et descend de chez moi, comme un ruisseau sauvage qui s’en irait rejoindre une grande rivière en suivant un tracé sinueux et verdoyant. Par endroit, elle se couvre de feuillages qui s’enflamment à l’automne en laissant passer des filaments de lumière. Et moi, depuis toutes ces années que je l’emprunte, malgré le sentiment de la connaître par cœur, j’use mes pinceaux à tenter de saisir ses couleurs éphémères et riches.

135615 photo I.N.M

 

Arbres et lumière

143117 Aquarelle Rayons de brume 29x40cm Canson Montval

S’il est un sujet que j’explore avec passion et obstinément c’est, comme vous l’avez certainement remarqué, la lumière et son interaction sur le sujet. Sans oublier les arbres, éléments omniprésents dans mes aquarelles et auxquels je suis très attachée. D’où me vient cet attachement quasi obsessionnel  ? allo docteur, dites moi tout…

Aquarelle journée Aquarelles aux champs 2018

Sans avoir nécessairement besoin d’une réponse à cette question, j’ai cependant plaisir à fouiller dans mes souvenirs d’enfant. Et il en est un qui me revient très très très nettement, qui porte peut-être en lui les germes de cet attachement particulier. Je suis dans un appentis chez mes grands-parents dans lequel ces derniers entreposent tous leurs outils de jardin et autre bric-à-brac. Le toit est une tôle transparente, jaunie, qui filtre la lumière. Et justement, ma mémoire d’enfant a cristallisé cette lumière jaune, enrichie par de vagues parfums de plantes séchées et des chants étouffés d’oiseaux. Il y a peut-être une fenêtre, je ne sais plus. Mais la lumière en traversant le lieu, projette sur le mur une esquisse d’arbre qui danse, spectacle dont la légèreté me remplit d’émerveillement et de bien-être. Je ne sais pas combien de temps cela dure, ni si cela a réellement existé. Mais une chose est certaine, ce sont nos émotions qui font le terreau de nos souvenirs et nous amènent à aimer ou pas les choses…J’aime la peinture quand elle fait appel à nos émotions et j’espère vraiment que mes aquarelles en sont porteuses. 

Lumières d’automne

123344 Aquarelle Dans la douceur d’un petit matin 38x56cm Canson Montval

La belle saison m’a de nouveau happée et j’ai entrepris encore de longues marches solitaires, entre craquements de branches et battements de coeur. Je l’ai laissée me guider, d’arbre en arbre, de feuilles en feuilles, m’offrir ses couleurs lumineuses, ses parfums de terre, ses derniers chants d’oiseaux. J’ai marché, marché, en abandonnant parfois les chemins tracés et en laissant loin derrière moi les cris des chiens et des chasseurs.

120618 Aquarelle squelette des bois 29×39 cm Canson Montval

Tant que mes jambes me porteront, j’irai encore le nez au vent, confiante, à la rencontre de ces moments d’intense félicité.

103347 Lumières d’automne – Photo I.N.M

 

Les sirènes de l’automne

163553 Aquarelle feuilles d’automne 36x49cm Canson Montval grain 300 g:m2

Je succombe encore et toujours aux sirènes de l’automne, à son feu divin sans parvenir, comme à chaque fois, à me défaire de cet étrange sentiment mélancolique que fait naître en moi la belle saison. Et pourtant, quel bonheur de crapahuter sur les talus, en faisant craquer les glands sous mes pieds,

180452 Aquarelle Derrière les vieux barbelés 20x54cm Canson Montval grain fin 300 g/m2

… de guetter l’indicible métamorphose des feuillages, de me délecter de leur éclatante rousseur,

182759 Aquarelle Percée lumineuse 40x50cm Canson Montval grain fin 300 g/m2

… de débusquer, au détour d’un chemin, une petite brume matinale qui danse dans les rayons du soleil ,

Aquarelle Clarté automnale 30x40cm Arches

… de sentir le vent malin qui joue avec les feuilles et ébouriffe les cheveux…