Imaginaire

151053 Aquarelle Peut-être I.NM

175729 Aquarelle Hibou I.N.M

A force de crapahuter dans les chemins, dans les parcelles de pins, sur les talus embroussaillés, mon imaginaire est peuplés d’arbres fantomatiques et pendant ce temps, le hibou veille …

Confinement et créativité

Je ne me souviens pas avoir, par le passé, disposé d’autant de temps avec en plus cette injonction formelle de rester à la maison. Au delà de cette crise sanitaire sans précédents, dont on ne sait pas ce qu’il va advenir et qui est particulièrement anxiogène ( et en dehors de l’absence cruelle des êtres chers), j’avoue que j’apprécie vraiment ce repli sur soi. Le temps est comme suspendu ( à part quelques heures de télétravail qui viennent imposer leur rythme, comme un curieux vestige de la vie d’avant )  et je ne suis pas pressée de me replonger dans l’agitation incessante qui fait d’ordinaire notre vie. L’anxiété ( largement entretenue par le flot d’informations dont nous sommes assaillis quotidiennement et qui retombe comme un soufflé dés qu’on s’en éloigne) m’a naturellement poussée vers mes pinceaux, crayons, avec cette envie irrépressible de créer, pour ne pas laisser la tête se remplir d’idées noires. En voici un premier résultat :

20200409_181010 Cadres tissus 1 photo I.N.M

Dans un souci de faire ma toute petite part ( tel le colibri de Pierre Rabhi) pour la préservation de notre belle planète, j’ai à coeur d’utiliser tout ce que je peux récupérer. Dans cette réalisation , j’ai donc utilisé des cartons d’emballage, des morceaux de tissu provenant de vêtements usagés. Découpage de morceaux de tissu pour habiller mes cadres :

20200408_172556 Cadres tissus 5 Photo I.N.M

puis découpage de mes cadres dans des cartons d’emballage ( vive les pizzas …)

20200408_171151 Cadres tissus 6 photo I.N.M

… j’ai réservé ces 3 là pour dessiner au verso qui présentait une face cartonnée non glacée, intéressante pour dessiner :

20200407_165858 Cadres tissus 7 photo I.N.M

20200407_165916 Cadres tissus 8 photo I.N.M

et voici les dessins. Ils sont inspirés des feuillages divers et variés que j’observe tout autour de chez moi. C’est un vrai bonheur de regarder cette incroyable foisonnement dont la nature ne cesse de nous combler. Une richesse dont on se prive malheureusement beaucoup trop..

20200408_180801 Cadres tissus 9 I.N.M

…  j’ai ensuite recouvert chacun de mes cadres de tissu, inséré les dessins et fabriqué un long ruban pour y fixer mon triptyque :

20200408_180924-1 Cadres tissus 2 Photo I.N.M

20200408_180908-1 Cadres tissus 3 I.N.M

20200408_180852-1 Cadres tissus 4 Photo I.N.M

…un triptyque donc entièrement fait maison qui vous donnera peut-être des idées…

D’un pétale à l’autre

125217-1 Aquarelle et crayons D’un pétale à l’autre

J’avoue, j’ai de plus en plus envie de me  » lâcher » en sortant mes aquarelles de leur cadre habituel. J’ai utilisé cette fois un carton mat ( non prévu pour l’aquarelle) et j’ai complété avec divers crayons ( crayons papier HB et 3B), feutre noir de chez Faber Castell et crayon gel blanc de chez Uniball.

152546-2 Croquis, aquarelle et crayons

Ici, aquarelle sur carnet de croquis ( mais cette fois, prévu pour recevoir de l’aquarelle) avec crayons papiers et bâtonnets de chez Caran d’Ache. J’avais oublié ces derniers depuis très longtemps dans un fond de tiroir et je viens seulement de me rendre compte en les retrouvant qu’ils sont aquarellables, c’est à dire qu’on peut les utiliser avec de l’eau.

Le mariage de ces différents outils me plaît énormément, notamment le crayon qui satisfait mon goût pour le dessin et le détail, sans altérer mon amour inconditionnel de l’Aquarelle. Je sens que ces expériences coïncident avec l’envie très forte que j’ai de rester complétement libre et curieuse, dans ma pratique et dans le choix de mes outils, pour être pleinement créative. Cultiver le lâcher prise par la peinture oui, mais si possible loin des dogmes, des étiquettes, des contraintes,  (hormis celles qui sont techniques et restent incontournables). 

Suite Atelier

20200118_160507 Atelier Cartes de voeux aquarelle- Libraire le Passage Alençon

Hier, ce fut un très chouette moment à la Librairie Le Passage à Alençon où j’ai animé avec beaucoup de plaisir mon atelier « Cartes de voeux sur fond aquarelle ». Partage, détente, bonne humeur, tout ça avec un gros zeste de concentration… Merci aux participantes qui m’ont fait découvrir et savourer, une fois de plus, le fait que la créativité est sans fin. J’ai encore beaucoup appris de chacune de vous ! A bientôt je l’espère pour une nouvelle expérience de ce genre !!! Et merci infiniment à la librairie pour m’avoir fait cette proposition et m’avoir ainsi accueillie !

 

D’une saison à l’autre

Aquarelles cartes C’est l’été 1 I.N.M

L’été s’en est allé avec sa légèreté colorée…

Aquarelles Cartes C’est l’été 2 I.N.M

et mes pinceaux en ont bien profité…

Aquarelles cartes C’est ‘l’automne 1 I.N.M

mais l’automne les a déjà rattrapés …

Aquarelles cartes C’est l’automne 2 I.N.M

prestement  de ses couleurs chaudes et lumineuses…

Aquarelles cartes C’est l’automne 3 I.N.M

il les a de nouveau envoûtés …

Expo Sées 2019-The end…1- photo I.N.M

et moi, pendant ce temps, d’un pas décidé mais un peu nostalgique, je suis allée dire au revoir à Sées…

Expo Sées 2019-The End…2-photo I.N.M

en rêvant déjà à d’autres expos à accrocher, d’autres lieux à découvrir, d’autres rencontres à faire…

Déambulations et envols

Expo Mamers 2019 1 photo et aquarelles I.N.M

L’été se poursuit avec son florilège d’expos. Mes « petites voltigeuses » sont en ce moment à Mamers ( Département de la Sarthe), à l’Office de Tourisme. Elles vous attendent, avant de s’envoler pour d’autres cieux. Mon papillon rose s’est quant à lui envolé, à peine sorti de sa chrysalide …

100754-1 Aquarelle  » Escalade » sur Canson Montval

La Nature est une telle source d’inspiration, que j’ai la tête qui fourmille d’idées, d’envies… et il faut se hâter de parler sous toutes les formes de cette grande Dame que l’on ne cesse de malmener. La biodiversité est en danger !!!! je voudrais tant que mes aquarelles donnent envie de l’aimer encore plus et de la protéger.

Aquarelle et bien-être

171021 Aquarelles Cartes Bien-être

Depuis peu, je me suis ( enfin…) mise au yoga. Cette discipline qui relie l’esprit et le corps me comble tout à fait dans ma recherche permanente d’un équilibre synonyme de bien-être, que j’accompagne, dés que possible, de séances de méditation. Les bienfaits que cela procure m’apparaissent de plus en plus clairement. Mais je me rends compte en fait combien la pratique de l’aquarelle est elle-même riche de tous ces bienfaits. Lorsque je peins ( et j’imagine que je ne suis pas la seule à le constater …), j’ai véritablement le sentiment d’entrer en dedans de moi et de toucher du bout des doigts ( ou du pinceau en tout cas…) un calme sans pareil, une attention très particulière à ce qui me fait vibrer,  tandis que l’agitation habituelle de mes pensées semble ralentir ou se faire moins bruyante. Et pour cela, nul besoin de se lancer obligatoirement dans la réalisation d’un grand format ou d’un sujet hautement élaboré. De simples petites cartes apportent cette magie, comme ici, où j’ai juste laissé aller mon imagination.

Passent le temps et les couleurs

Une nouvelle palette d’aquarelle trône depuis peu sur ma planche. De ses petits casiers colorés ( que j’ai garnis) émane une sorte de franche gaieté qui évoque pour moi de doux souvenirs.

103313 Photo I.N.M Palette aquarelle 2017

130943 Aquarelle Rêve de libellule – 2017 – 15×40 cm Canson Montval

 

Je me revois, haute comme 3 pommes, reluquant avec convoitise les pots de gouache et les gobelets dans lesquels la maîtresse avait soigneusement rangé une multitude de crayons. Lorsque par bonheur elle les posait devant moi, exit alors tout ce qui me pesait déjà. J’étais alors toute entière avalée par ce déluge de couleurs. Et puis, je revois les rubans de velours, suspendus par mon père à son instrument de musique ( une vielle à roue). Il me laissait de courts instants y fourrager mes petits doigts ravis qui s’empressaient de les mêler en combinaisons infinies de couleurs.

Autre souvenir fort : la « travailleuse », ce petit meuble que ma mère dépliait et repliait lors de ses travaux de couture. Dans un ordre minutieux s’y côtoyaient les fils à repriser, à coudre, à broder, des boutons… Elle m’autorisait parfois à jouer avec tandis qu’elle brodait, complicité muette qui plus tard deviendra une complicité plus loquace. Je lui dessinais des modèles pour ses broderies, chacune se nourrissant avidement de cette émulation réciproque.

D’autres souvenirs non moins colorés refont surface en vrac : les pauvres rangées ridicules des tulipes de la voisine; les fleurs délavées en plastique délaissées au cimetière qui me feront détester les fleurs artificielles; le 1er rouge sur mes lèvres de gamine curieuse, épais et desséchant ( beurk); les cheveux roses incroyables de Madame T; les boites de bonbons de la boulangère; les fleurs en crépon et les confettis du corso fleuri; les tartines de confiture du Centre aéré; les rubans dégoulinants des berlingots de la fête foraine… et bien d’autres encore. Viendront plus tard les innombrables et précieux dessins de mes enfants et toutes ces aquarelles qui sortent de mes pinceaux…

174439 Aquarelle En équilibre – 2017 – 25×25 cm Canson Montval

Ma nouvelle palette est bien magique. Elle sait me raconter à elle seule le fil gai et multicolore de ma vie…

Aquarelle Douces libellules – 2017 – 13×13 cm Canson Montval

8 mars

Aquarelle - femme papillon Imaginaire

Aquarelle – femme papillon Imaginaire

Le monde auquel j’aspire est fait de calme, de paix, d’échanges harmonieux et épanouissants , où chacun trouve sa place dans le respect de l’autre, sans lutte de pouvoir, sans que les uns ou les unes soient opprimé(e)s par les autres, parce que rien ne justifie et ne justifiera jamais  qu’il y ait des dominants et des dominés.

Je m’incline très reconnaissante et admirative devant tous ceux et celles qui oeuvrent pour que ce monde puissent exister. Cette journée de la femme me rappelle combien malheureusement il reste à faire et peut-être pire, combien je sens parfois que nous régressons plus que nous avançons… Petite aquarelle imaginaire pour donner des ailes à toutes celles (et aussi à tous ceux) qui en manquent cruellement.