Brume hivernale

A la fin de l’automne, un matin, une belle lumière est venue me tirer au dehors. Une lumière qui me paraissait pâle mais qui , en même temps, semblait iradier tout ce qu’elle touchait. Il y avait dans cette vision quelque chose de presque surnaturel , féérique, peut-être divin … J’avoue, je raffole de ces images de campagne baignée de brume lorsque les arbres ne laissent plus d’eux que des silhouettes informes tandis que le soleil tente de percer ce voile blanc et filandreux. L’occasion pour moi en tout cas d’aborder ce sujet par l’aquarelle, d’une façon qui m’est moins habituelle .

Aquarelle  + Brume matinale 1 - 03.2016 - 23x31cm - Canson Montval

Aquarelle + Brume matinale 1 – 03.2016 – 23x31cm – Canson Montval

J’ai opté pour le monochrome, enfin bichrome devrais-je plutôt dire. L’intérêt , c’est que cela permet de se concentrer sur les valeurs, les contrastes qui donnent du corps à la peinture et au sujet. Dans la première aquarelle , j’ai utilisé de l’indigo avec une pointe de sépia. Dans la seconde, c’est l’inverse : sépia avec une pointe d’indigo.

Aquarelle - Brume matinale 2 - 03.2016 - 21x31cm - Canson Montval

Aquarelle – Brume matinale 2 – 03.2016 – 21x31cm – Canson Montval

 

Publicités

Prémices printaniers

Aquarelle sur un air de printemps 10/2015 - 50x40cm Canson Montval

Aquarelle sur un air de printemps 10/2015 – 50x40cm Canson Montval

 

 

Est-ce le retour du concert matinal des oiseaux qui s’affairent dés les premières lueurs du jour, est-ce le soleil qui tente de réchauffer l’air encore froid de ce mois de mars, est-ce tout simplement mon horloge interne qui me chuchote tout bas, que dehors, c’est déjà le printemps ?

 

En tout cas, envie impatiente comme toujours de voir émerger de nouveau tout un petit monde naturel qui continue malgré tout de faire ce qu’il a à faire, à son rythme. C’est tellement rassurant, tellement simple, tellement reposant et revivifiant à la fois… Qu’est ce qu’on a dans la tête, nous les humains, à vouloir toujours plus ! ?

Aquarelle-Bouquet printanier-06.2015-38x48cm-Canson Montval-grain fin-300g

Aquarelle-Bouquet printanier-06.2015-38x48cm-Canson Montval-grain fin-300g

… de toutes petites fleurs vont réapparaître puis disparaître, rien ne dure jamais, seule notre capacité à voir, à entendre, à sentir , à vivre sereinement ces changements aussi ordinaires et imperceptibles soient -ils, devrait être une constante …

 

 

Thé à la jonquille aquarellée

Thé à la jonquille aquarellée

… et pour célébrer le printemps , quelques jonquilles aquarellées à la manière des botanistes, accompagnées d’un bon thé, cela vous dit ?

8 mars

Aquarelle - femme papillon Imaginaire

Aquarelle – femme papillon Imaginaire

Le monde auquel j’aspire est fait de calme, de paix, d’échanges harmonieux et épanouissants , où chacun trouve sa place dans le respect de l’autre, sans lutte de pouvoir, sans que les uns ou les unes soient opprimé(e)s par les autres, parce que rien ne justifie et ne justifiera jamais  qu’il y ait des dominants et des dominés.

Je m’incline très reconnaissante et admirative devant tous ceux et celles qui oeuvrent pour que ce monde puissent exister. Cette journée de la femme me rappelle combien malheureusement il reste à faire et peut-être pire, combien je sens parfois que nous régressons plus que nous avançons… Petite aquarelle imaginaire pour donner des ailes à toutes celles (et aussi à tous ceux) qui en manquent cruellement.

Humeur venteuse

Aquarelle Couchée dans l'herbe 01/2016 - 29x39cm ( hors encadremt) Canson Montval

Aquarelle Couchée dans l’herbe 01/2016 – 29x39cm ( hors encadremt) Canson Montval

Le vent s’évertue à entretenir un hiver gris et maussade. Pénétrant et glacial, il n’invite guère à baguenauder. A l’instant où j’écris ces mots, il a réussi à tirer jusqu’ici une véritable armée de nuages qui obscurcit tout sur son passage. Des nuages sombres et menaçants, qui traversent à la hâte le ciel pour aller se perdre au loin, peut-être déverser leur trop plein de noirceur… Un grondement sourd vient de déchirer le silence accompagné d’une pluie hargneuse, mêlée de grêle… et voilà… le décor est planté, il n’en faudrait guère davantage pour se laisser gagner par une sorte de vague à l’âme, face à cette mise en scène savamment orchestrée. Mais l’idée que nous sommes – que je suis en tout cas – sensible(s) aux variations du temps, me plaît assez bien en définitive. Plus que jamais m’apparaît comme essentielle cette union avec la nature.

Aquarelle Danseuse étoile 01/2016 - 30x23cm  (hors encadremt) Canson Montval

Aquarelle Danseuse étoile 01/2016 – 30x23cm
(hors encadremt) Canson Montval

 

Elle n’est ni hostile, ni bienveillante. Déjà, le déluge vient de laisser place à une belle lumière blanche. Autre spectacle qui réveille aussitôt mes envies de remettre le nez dehors et d’aller m’agenouiller dans l’herbe en quête de nouvelles images. En attendant, ces fleurs aquarellées me rappellent que je n’en ai pas fini avec ces envies là !