Et si demain…

Aquarelle - Et si demain c'était ça - 07.2016 - 27x39cm - Canson Montval

Aquarelle – Et si demain c’était ça – 07.2016 – 29x39cm – Canson Montval

La période estivale a cette étonnante faculté de modifier le temps qui s’étire, s’allonge, s’élargit, se déforme. Dés lors, on peut ouvrir les yeux, partir explorer le monde, vagabonder, s’attarder, découvrir de nouveaux sourires, se poser, voler une caresse, un baiser, puis repartir léger, enjamber les barbelés, franchir les rivières et traverser les trouées d’air et de lumière en laissant derrière soi son bagage de lourdes pensées. Aller vers de nouveaux horizons limpides dans lesquels on pourrait se perdre, loin de l’agitation habituelle et des terreurs sans fin. Et si demain, c’était ça ?

Publicités

Coquettes Pâquerettes

Aquarelle - Coquette Pâquerette 1- 03.2016

Aquarelle – Coquette Pâquerette 1- 03.2016

Nul besoin d’aller bien loin pour trouver matière à regarder, observer, peindre …même s’émerveiller … dans l’herbe printanière, là, à nos pieds,  s’agite tout un petit monde coloré… entre fleurettes et insectes, c’est la fête…

Aquarelle Coquette Pâquerette 2 - 04.2016

Aquarelle Coquette Pâquerette 2 – 04.2016

la simplette pâquerette met du soleil dans ma tête,  mes pinceaux n’en perdent pas une miette !

Humeur venteuse

Aquarelle Couchée dans l'herbe 01/2016 - 29x39cm ( hors encadremt) Canson Montval

Aquarelle Couchée dans l’herbe 01/2016 – 29x39cm ( hors encadremt) Canson Montval

Le vent s’évertue à entretenir un hiver gris et maussade. Pénétrant et glacial, il n’invite guère à baguenauder. A l’instant où j’écris ces mots, il a réussi à tirer jusqu’ici une véritable armée de nuages qui obscurcit tout sur son passage. Des nuages sombres et menaçants, qui traversent à la hâte le ciel pour aller se perdre au loin, peut-être déverser leur trop plein de noirceur… Un grondement sourd vient de déchirer le silence accompagné d’une pluie hargneuse, mêlée de grêle… et voilà… le décor est planté, il n’en faudrait guère davantage pour se laisser gagner par une sorte de vague à l’âme, face à cette mise en scène savamment orchestrée. Mais l’idée que nous sommes – que je suis en tout cas – sensible(s) aux variations du temps, me plaît assez bien en définitive. Plus que jamais m’apparaît comme essentielle cette union avec la nature.

Aquarelle Danseuse étoile 01/2016 - 30x23cm  (hors encadremt) Canson Montval

Aquarelle Danseuse étoile 01/2016 – 30x23cm
(hors encadremt) Canson Montval

 

Elle n’est ni hostile, ni bienveillante. Déjà, le déluge vient de laisser place à une belle lumière blanche. Autre spectacle qui réveille aussitôt mes envies de remettre le nez dehors et d’aller m’agenouiller dans l’herbe en quête de nouvelles images. En attendant, ces fleurs aquarellées me rappellent que je n’en ai pas fini avec ces envies là !

Entre deux

Aquarelle - Entre deux - 11.2015 - 39x29 cm ( sans encadremt) Canson Montval

Aquarelle – Entre deux – 11.2015 – 39×29 cm ( sans encadremt) Canson Montval

Entre les deux mon coeur balance. D’un côté, la lumière dans les prés , que rien n’arrête, caressante et douce sur les herbes, qui estompe si bien,  au loin,  les taillis et blanchit le ciel. De l’autre, le fouillis des branches emmêlées, les feuilles craquantes, l’obscurité du sous-bois et ses odeurs de terre et de mousse. Entre les deux mon coeur balance. D’un côté, la foule des autres qui m’attire et me raconte tout ce qu’elle a de si troublant , séduisant, choquant, terrifiant, aimant. De l’autre, le calme d’un soir d’automne, la marche solitaire, le silence que seuls troublent la chanson du vent et les petits cris des oiseaux. Entre les deux mon coeur balance…

 

Bouquet printanier

Aquarelle-Bouquet printanier-06.2015-38x48cm-Canson Montval-grain fin-300g

Aquarelle-Bouquet printanier-06.2015-38x48cm-Canson Montval-grain fin-300g

Après ces heures caniculaires qui laissent un étrange et désagréable sentiment d’écrasement et d’étouffement ( aggravé par le feu qui a pris  sur la propriété de mes voisins ), grosse envie de fraîcheur  … alors retour en arrière, il y a quelques semaines quand le vieux merisier, de connivence avec le vent, a lâché un peu partout ses délicates petites fleurs, légères comme des plumes, blanches et transparentes  comme des flocons de neige.