Ephémère jachère

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La ville se dessine √† coup de traits secs et bitum√©s. Elle a longtemps grignot√© sans vergogne le moindre petit morceau de terre. Mais, peut-√™tre parce qu‚Äôon a enfin compris que pour respirer on a aussi besoin de verdure et que le b√™ton est formidable de fonctionnalit√© mais terriblement d√©primant, ¬†on r√©introduit et on pr√©serve de plus en plus les espaces que l‚Äôon qualifie joliment de verts (par opposition aux espaces ¬ę¬† gris¬†¬Ľ¬†?). J‚Äôai remarqu√©¬†ainsi de minuscules jach√®res qu‚Äôon a savamment laiss√© fleurir, en bordure de trottoir. Imitant les grandes jach√®res fleuries que l‚Äôon voit parfois √† c√īt√© des parcelles cultiv√©es, de petites fleurs sauvages sont venues d√©ranger pour un temps un talus habituellement habill√© de simple gazon vert. Je passe devant tous les jours et ces petites touches de couleurs bleues, jaunes, oranges, dans leur d√©sordre ¬†si naturel me font l‚Äôeffet de ¬†v√©ritables bulles d‚Äôoxyg√®ne.¬†

Aquarelle РEphémère jachère- 06.2014 Р41x31cm- Montval-grain fin-300g/m2.

Luxuriante éclaircie

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il y a des ¬†moments comme √ßa o√Ļ, d√©pit√©e, je crois ne plus rien voir, ne plus rien sentir¬†; un de ces moments gris√Ętres o√Ļ, bredouille, je finis par rebrousser chemin. Et puis il y a des moments comme √ßa o√Ļ le gentil g√©nie qui veille sur mes pinceaux envoie tout d‚Äôun coup sur mon chemin, la plus belle lumi√®re qui soit. Elle s‚Äôattarde autour de moi, se faufile entre les feuilles, s‚Äôenroule le long des tiges et dans ma t√™te de nouveau en f√™te, j‚Äôentends alors une petite voix fragile et l√©g√®re qui semble me murmurer¬†: regarde comme c‚Äôest simple et beau¬†!!!

Aquarelle РLuxuriante éclaircie Р05/2014 Р50x40cm РArches grain fin

 

 

 

 

Fra√ģcheur ombrag√©e

OLYMPUS DIGITAL CAMERAAquarelle – Fra√ģcheur ombrag√©e – 05/2014 – 40x50cm – Arches – grain fin 300g/m2

R√©cemment, j’ai √©t√© invit√©e √† d√©couvrir le festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire dont le th√®me propos√© aux paysagistes √©tait les 7 p√©ch√©s capitaux. Ma curiosit√© et mon appareil photo sous le bras, j’ai tent√© d’approcher les diff√©rentes interpr√©tations des artistes dont j’ai admir√© l’incroyable libert√© et imagination. Finalement, c’est dans une partie du domaine, moins investie,¬† que je me suis le mieux retrouv√©e, avec de longues all√©es, quelques massifs de fleurs, des arbres √©mergeant d’une brume artificielle et je l’avoue, moins de monde. Une aquarelle est n√©e de cette petite √©chapp√©e, √† l’√©cart de l’agitation color√©e et gaie des jardins expos√©s.