Passent le temps et les couleurs

Une nouvelle palette d’aquarelle trône depuis peu sur ma planche. De ses petits casiers colorés ( que j’ai garnis) émane une sorte de franche gaieté qui évoque pour moi de doux souvenirs.

103313 Photo I.N.M Palette aquarelle 2017

130943 Aquarelle Rêve de libellule – 2017 – 15×40 cm Canson Montval

 

Je me revois, haute comme 3 pommes, reluquant avec convoitise les pots de gouache et les gobelets dans lesquels la maîtresse avait soigneusement rangé une multitude de crayons. Lorsque par bonheur elle les posait devant moi, exit alors tout ce qui me pesait déjà. J’étais alors toute entière avalée par ce déluge de couleurs. Et puis, je revois les rubans de velours, suspendus par mon père à son instrument de musique ( une vielle à roue). Il me laissait de courts instants y fourrager mes petits doigts ravis qui s’empressaient de les mêler en combinaisons infinies de couleurs.

Autre souvenir fort : la « travailleuse », ce petit meuble que ma mère dépliait et repliait lors de ses travaux de couture. Dans un ordre minutieux s’y côtoyaient les fils à repriser, à coudre, à broder, des boutons… Elle m’autorisait parfois à jouer avec tandis qu’elle brodait, complicité muette qui plus tard deviendra une complicité plus loquace. Je lui dessinais des modèles pour ses broderies, chacune se nourrissant avidement de cette émulation réciproque.

D’autres souvenirs non moins colorés refont surface en vrac : les pauvres rangées ridicules des tulipes de la voisine; les fleurs délavées en plastique délaissées au cimetière qui me feront détester les fleurs artificielles; le 1er rouge sur mes lèvres de gamine curieuse, épais et desséchant ( beurk); les cheveux roses incroyables de Madame T; les boites de bonbons de la boulangère; les fleurs en crépon et les confettis du corso fleuri; les tartines de confiture du Centre aéré; les rubans dégoulinants des berlingots de la fête foraine… et bien d’autres encore. Viendront plus tard les innombrables et précieux dessins de mes enfants et toutes ces aquarelles qui sortent de mes pinceaux…

174439 Aquarelle En équilibre – 2017 – 25×25 cm Canson Montval

Ma nouvelle palette est bien magique. Elle sait me raconter à elle seule le fil gai et multicolore de ma vie…

Aquarelle Douces libellules – 2017 – 13×13 cm Canson Montval

Publicités