Elégantes

Cliquer sur la photo pour l’agrandir.

Aquarelle et crayon.

¬†Mes √©l√©gantes ont l‚Äô√©l√©gance de se faire toutes petites, silencieuses, ¬†dans le carton √† dessin o√Ļ je les retiens prisonni√®res. Je pourrais ¬†leur offrir un beau cadre tout comme il faut, avec un beau passe-partout , au PH neutre, sans acidit√© , avec un de ces sous verres sp√©ciaux qui ¬†les prot√©gerait des affres du temps. Elles pourraient ainsi se pavaner, arborer fi√®rement ¬†leur coiffe excentrique et la d√©licatesse de leurs traits crayonn√©s. Que nenni. ¬†J‚Äôavoue ma forfaiture. Je n‚Äôen fais rien¬†. ¬†Et je les vois dispara√ģtre peu √† peu , gomm√©es par le temps qui se nourrit, vorace, de leurs couleurs et jaunit le carton que j‚Äôavais utilis√© √† une √©poque o√Ļ je n‚Äôavais gu√®re le sou. ¬†Cette id√©e de leur temporalit√© ¬†me plait finalement. ¬†Je me verrais bien comme elles, plus tard , le moment venu : une simple ¬†impression pos√©e sur du papier qui s‚Äôeffacerait tr√®s tr√®s doucement , ¬†sans cri ni douleur .

Publicités