Expo

Affiche Aunay sur odon 2017 INM

Comme prévu, j’ai accroché une partie de mes aquarelles dans le hall de ce centre de rééducation, au Centre hospitalier d’Aunay sur Odon ( dans le Calvados)L’exposition est ouverte à tout le monde, tous les jours de 10 h à 20 h, à partir d’aujourd’hui,  jusqu’au dimanche 1er octobre 2017 inclus.

L’art au service de la santé, ce n’est pas nouveau. Cependant, ça l’est pour moi. En installant les aquarelles, mes pensées sont allées bon train, dans cet univers un peu particulier. Dedans, des « patients » ( et le terme est loin d’être anodin) qui recollent tant bien que mal les morceaux de leur vie éclatée et qui doivent patienter pour retrouver le dehors où les « bien-portants » brûlent à 100 à l’heure leur capital vital avec souvent une effrayante inconscience…

J’ai ressenti une envie instinctive et pressante que ma peinture ne soit plus que douceur, baume, oxygène et apporte sa petite pierre à l’édifice, aussi insignifiante soit-elle …

152727 Aquarelle Douceur printanière 38x54cm Canson Montval

P4010137 Photo I.N.M

Roses pour toujours

Roses au printemps …

Aquarelle Rose d'un instant - 03.2016 - 31x23cm - Canson Montval

Aquarelle Rose d’un instant – 03.2016 – 31x23cm – Canson Montval

Roses en été …

Roses d'un instant magique - 07.2016

Roses d’un instant magique – 07.2016

envie de les approcher, et de sentir… oh oui, sentir … que l’on est bien, si bien, à les regarder, à réaliser que la beauté s’offre là, si simple et si radieuse, si douce et parfumée… là au pied de ma porte … à portée de pinceau…

Humeur venteuse

Aquarelle Couchée dans l'herbe 01/2016 - 29x39cm ( hors encadremt) Canson Montval

Aquarelle Couchée dans l’herbe 01/2016 – 29x39cm ( hors encadremt) Canson Montval

Le vent s’évertue à entretenir un hiver gris et maussade. Pénétrant et glacial, il n’invite guère à baguenauder. A l’instant où j’écris ces mots, il a réussi à tirer jusqu’ici une véritable armée de nuages qui obscurcit tout sur son passage. Des nuages sombres et menaçants, qui traversent à la hâte le ciel pour aller se perdre au loin, peut-être déverser leur trop plein de noirceur… Un grondement sourd vient de déchirer le silence accompagné d’une pluie hargneuse, mêlée de grêle… et voilà… le décor est planté, il n’en faudrait guère davantage pour se laisser gagner par une sorte de vague à l’âme, face à cette mise en scène savamment orchestrée. Mais l’idée que nous sommes – que je suis en tout cas – sensible(s) aux variations du temps, me plaît assez bien en définitive. Plus que jamais m’apparaît comme essentielle cette union avec la nature.

Aquarelle Danseuse étoile 01/2016 - 30x23cm  (hors encadremt) Canson Montval

Aquarelle Danseuse étoile 01/2016 – 30x23cm
(hors encadremt) Canson Montval

 

Elle n’est ni hostile, ni bienveillante. Déjà, le déluge vient de laisser place à une belle lumière blanche. Autre spectacle qui réveille aussitôt mes envies de remettre le nez dehors et d’aller m’agenouiller dans l’herbe en quête de nouvelles images. En attendant, ces fleurs aquarellées me rappellent que je n’en ai pas fini avec ces envies là !

Bouquet printanier

Aquarelle-Bouquet printanier-06.2015-38x48cm-Canson Montval-grain fin-300g

Aquarelle-Bouquet printanier-06.2015-38x48cm-Canson Montval-grain fin-300g

Après ces heures caniculaires qui laissent un étrange et désagréable sentiment d’écrasement et d’étouffement ( aggravé par le feu qui a pris  sur la propriété de mes voisins ), grosse envie de fraîcheur  … alors retour en arrière, il y a quelques semaines quand le vieux merisier, de connivence avec le vent, a lâché un peu partout ses délicates petites fleurs, légères comme des plumes, blanches et transparentes  comme des flocons de neige.

Moisson d’été 1

OLYMPUS DIGITAL CAMERAAquarelles – Moisson d’été 1 a.b.c – 07/2014 – 8/2014 ( chaque aquarelle : 18x26cm sans encadrement) – Arches grain satiné 300 g/ m2.( cliquer sur la photo pour l’agrandir).

Mon été à moi se dessine aux couleurs des fleurs sauvages qui investissent les talus, les friches, toute une myriade de petites fleurs que je moissonne avec bonheur au gré de mes ballades. Et comme j’aime lier l’utile à l’agréable, une fois n’est pas coutume,  je les ai associées à mon envie de tester, chez Arches, son papier au  grain «  satiné ». J’ai donc acheté un bloc de petit format (chacune de ces aquarelles tient sur une feuille de 18×26 cm). S’aventurer sur un terrain inconnu oui, mais prudemment quand même ! Ce papier présente une surface très lisse qui m’a tout d’abord perturbée. J’utilise en effet habituellement le grain fin qui est un peu plus rugueux, voire très légèrement alvéolé chez Canson Montval. Et j’ai pu mesurer à quel point la pratique que l’on développe intègre en fait complétement le grain du papier sans que l’on en soit véritablement conscient. Sortir, même momentanément, de ses propres sentiers battus, oblige à se repositionner, à se rappeler que rien n’est jamais définitivement acquis. Au-delà des difficultés techniques, l’aquarelle me procure toujours autant de plaisir et c’est ça l’essentiel : je m’amuse, j’exulte, je tempête et j’en redemande !