Papillonnage

Confession. Dans ma relation étroite avec la nature, je n’ai de cesse d’explorer ce qui m’entoure, irrésistiblement attirée par une multitude de petits détails qui jalonnent mon parcours : gouttes de rosée posées délicatement sur un brin d’herbe; feuilles transparentes qui s’agitent dans le vent et scintillent dans la lumière; ombres de branches et d’arbres qui se dessinent ça et là sur le sol … bien souvent mes pas me guident jusqu’ à l’infiniment petit avec son incroyable promesse d’immensité, dans laquelle je me perds avec un bonheur indicible.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mon petit appareil photo avec son précieux objectif me livre alors des paysages sans fin, nourrissant mon imaginaire avide de combinaisons nouvelles de formes et de couleurs. Parfois, il y a ce moment incroyable, sorte de révélation soudaine. Un peu comme ces mots écrits par un autre et qui sonnent étonnamment à notre oreille, ces mots qui nous font dire : oui c’est ça, c’est exactement ce que je voulais dire et de cette façon … C’est le même trouble qui m’assaille quand je perçois des images qui tout d’un coup me parlent avec une clarté sans égal.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je crois que c’est à ce moment précis que je commence à peindre , même si ce n’est encore que dans ma tête. ..

Aquarelles – Papillonnage 1 et 2 – 02.2015 – Daler et Rowney-grain fin 300g.

A tire-d’aile

OLYMPUS DIGITAL CAMERAAquarelle – A tire-d’aile – 01.2015 – 40×31 cm – Canson Montval – grain fin 300 g.

Petite recette pour réchauffer une soirée d’hiver :

Capturez une jolie rivière aux reflets dorés ;  sélectionnez soigneusement quelques tubes d’aquarelle que vous affectionnez en particulier ;  lâchez un ou deux pinceaux sur une feuille de papier capable de supporter leur danse endiablée et …

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

… quand la magie commence à s’opérer, laissez vous glisser sur les ailes du temps … il lui arrive parfois de suspendre son vol !