Cheminement

OLYMPUS DIGITAL CAMERAAquarelle – Cheminement – 09.2014 – 40×31 cm (hors encadremt) – Canson Montval – grain fin – 300 g

Les pensées vont et viennent dans la tête en un flot continue, s’enchevêtrant les unes dans les autres à la manière d’un buisson inextricable de ronces. Telles des fourmis besogneuses, elles s’agitent en tout sens, cherchent, analysent, dissèquent, soupèsent, interprètent. Tout leur est bon, le moindre petit événement qui passe par là est immédiatement pris au piège.
Alors que rien ne semble pouvoir arrêter leur épuisant trafic, il y a pourtant de ces moments là, où les choses s’ordonnent tout d’un coup. Oui, ces moments là où l’on marche et où, pas après pas, le calme enfin s’installe. Et là seulement, on peut voir le spectacle de la lumière diaphane qui danse entre les arbres.

 

 

Publicités

10 réactions sur “Cheminement

  1. coucou
    oui tu as raison dans un endroit magique comme tu sais si bien les reproduire par la beauté de tes couleurs et de ton talent les pensées négatives s’éloignent et …….on rêve
    j’aime ton aquarelle sa lumière !!!!!!!! bises mado

    J'aime

  2. J’aime beaucoup tes couleurs d’automne…
    L’automne a ses magies que les autres saisons n’ont pas, entre les couleurs chaudes et les brumes froides, on dirait un monde irrél comme j’aime… et toi tu sais si bien les réaliser que cela donne envie de s’y promener… on s’y croirait presque…

    J'aime

  3. Rien n’est réel ou plutôt, il n’y pas une réalité mais une infinité de réalités, le monde n’est jamais qu’une représentation de l’idée que l’on s’en fait… mais je suis ravie de sentir que mon monde à moi, avec ses couleurs, te parle de cette façon.

    J'aime

  4. Whaou je suis fan là ! Après le bruit assourdissant du monde et le quotidien qui nous pompe toute notre énergie, voilà un moment de calme, où il n’y a que le silence et où l’on se retrouve face à soi-même.
    Quel beau travail !

    J'aime

    • Merci fidèle Lilou, le calme est en effet une denrée bien précieuse à notre époque. On ne voit pas bien, on ne sent pas bien, on n’entend pas bien quand on est perpétuellement agité. Facile à dire, beaucoup plus difficile à mettre en application. Moi, la peinture m’y aide beaucoup !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s