Cheminement

OLYMPUS DIGITAL CAMERAAquarelle – Cheminement – 09.2014 – 40×31 cm (hors encadremt) – Canson Montval – grain fin – 300 g

Les pensées vont et viennent dans la tête en un flot continue, s’enchevêtrant les unes dans les autres à la manière d’un buisson inextricable de ronces. Telles des fourmis besogneuses, elles s’agitent en tout sens, cherchent, analysent, dissèquent, soupèsent, interprètent. Tout leur est bon, le moindre petit événement qui passe par là est immédiatement pris au piège.
Alors que rien ne semble pouvoir arrêter leur épuisant trafic, il y a pourtant de ces moments là, où les choses s’ordonnent tout d’un coup. Oui, ces moments là où l’on marche et où, pas après pas, le calme enfin s’installe. Et là seulement, on peut voir le spectacle de la lumière diaphane qui danse entre les arbres.

 

 

Publicités