8 mars

Aquarelle - femme papillon Imaginaire

Aquarelle – femme papillon Imaginaire

Le monde auquel j’aspire est fait de calme, de paix, d’échanges harmonieux et épanouissants , où chacun trouve sa place dans le respect de l’autre, sans lutte de pouvoir, sans que les uns ou les unes soient opprimé(e)s par les autres, parce que rien ne justifie et ne justifiera jamais  qu’il y ait des dominants et des dominés.

Je m’incline très reconnaissante et admirative devant tous ceux et celles qui oeuvrent pour que ce monde puissent exister. Cette journée de la femme me rappelle combien malheureusement il reste à faire et peut-être pire, combien je sens parfois que nous régressons plus que nous avançons… Petite aquarelle imaginaire pour donner des ailes à toutes celles (et aussi à tous ceux) qui en manquent cruellement.

Publicités

18 réactions sur “8 mars

  1. Merci pour ce beau message Isabelle, que tes souhaits aident toutes les femmes à trouver la paix et la joie de vivre!
    Evelyne

    J'aime

  2. coucou
    merci pour ces belles pensées et surtout qu’elles soient respectées et appliquées
    un papillon pour s’envoler avec des pensées positives pour toutes les femmes
    je vous souhaite du bonheur et de la paix
    amitiés à toutes
    bises à toi isabelle

    J'aime

  3. Je suis entièrement en accord avec vous, comme j’aimerais que ce monde soit ainsi. Je veux y croire, parfois décourager je me dis que c’est totalement utopique, digne d’une rêveuse…
    Belle et agréable journée à vous !
    🙂

    J'aime

  4. c’est un joli message de paix et d’espoir. Réalisable ? je ne crois pas! mais continuons de rêver, en regardant ton aquarelle.
    Christine

    J'aime

  5. Les rêves nous permettent sans doute d’avancer, on a besoin pour cela qu’ils se réalisent d’une manière ou d’une autre. Sans tomber dans un idéalisme aveugle et béat, on peut croire à la réalisation de certaines choses et déjà tenir un discours qui porte ces valeurs.

    J'aime

  6. Tes mots sont trés beaux comme cette magnifique Aquarelle qui fait rêver d’un monde meilleur. J’ai bien besoin de m’envoler un peu en ce moment, suis un peu surmenée, mais je sais que le retour imminent du printemps me redonnera des ailes à moi aussi, merci de nous offrir des rêves et peut-être des réalités

    J'aime

  7. Plus j’avance dans cette belle aventure qu’est la peinture, plus j’ai à coeur de transmettre au travers de mes sujets, du beau, du sensible, du rêve, du calme, du réconfort, du mieux-être … en fait tout ce que me procure l’acte de peindre. On peut bien sûr, à la lecture de ces mots, me trouver bien prétentieuse car je n’ai pas compétence, notamment en psychologie, pour comprendre et apaiser les tourments d’autrui. Mais, sans aller jusqu’à ambitionner une telle démarche thérapeutique, je ne peux me défaire de cette envie de » faire du bien » par ma peinture, voire même susciter l’envie chez d’autres de s’y mettre tant je suis convaincue des bienfaits de la création, sous quelle que forme qu’elle soit. J’observe chaque jour les dégâts que provoquent le stress, le surmenage, la course folle et sans fin vers des performances de plus en plus aberrantes. Et j’en suis infiniment désolée d’autant plus que la principale solution apportée à ce problème est la prise de médicaments, les drogues …
    En tout cas, je vais continuer de peindre en espérant très sincèrement que mes aquarelles peuvent faire du bien, même si cela n’est que très bref.
    Bon courage Evelyne et n’aie crainte, tes ailes sont justes engourdies…

    J'aime

    • J’ai les larmes aux yeux en lisant tes mots, car je suis fragile en ce moment et tu as raison quand tu écris que peindre fait du bien, à celui qui peint d’abord et à ceux qui regardent et apprécient, et rêvent…. dessiner et peindre est une de mes thérapies dans laquelle je trouve la paix et le bonheur de jouer avec les couleurs. Cela me réconforte et me permet de m’envoler un peu dans un monde que je voudrais meilleur…. et déjà je me sens plus légère…. merci Isabelle

      J'aime

      • Nous sommes ce que nous pensons et nous sommes ce que nous créons. Si peindre te réconforte, Evelyne, c’est bien parce que c’est ce qu’il y a de plus vrai et de plus authentique en toi qui cherche à s’exprimer et qui est plus fort que tout ce qui vient de l’extérieur. C’est en tout cas comme ça que je vois et ressens les choses. Je te souhaite bon courage !!!

        J'aime

    • Merci Dany, j’ai très souvent aussi le sentiment de me « vider la tête  » quand je peins. C’est pour moi un bienfait essentiel, le lâcher prise que cela induit permet en effet de mieux surmonter les soucis et contribue à évacuer les tensions. Merci pour votre passage sur ce blog !!!

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s