Bouquet printanier

Aquarelle-Bouquet printanier-06.2015-38x48cm-Canson Montval-grain fin-300g

Aquarelle-Bouquet printanier-06.2015-38x48cm-Canson Montval-grain fin-300g

Après ces heures caniculaires qui laissent un étrange et désagréable sentiment d’écrasement et d’étouffement ( aggravé par le feu qui a pris  sur la propriété de mes voisins ), grosse envie de fraîcheur  … alors retour en arrière, il y a quelques semaines quand le vieux merisier, de connivence avec le vent, a lâché un peu partout ses délicates petites fleurs, légères comme des plumes, blanches et transparentes  comme des flocons de neige.

Publicités

Ephémère jachère

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La ville se dessine à coup de traits secs et bitumés. Elle a longtemps grignoté sans vergogne le moindre petit morceau de terre. Mais, peut-être parce qu’on a enfin compris que pour respirer on a aussi besoin de verdure et que le bêton est formidable de fonctionnalité mais terriblement déprimant,  on réintroduit et on préserve de plus en plus les espaces que l’on qualifie joliment de verts (par opposition aux espaces «  gris » ?). J’ai remarqué ainsi de minuscules jachères qu’on a savamment laissé fleurir, en bordure de trottoir. Imitant les grandes jachères fleuries que l’on voit parfois à côté des parcelles cultivées, de petites fleurs sauvages sont venues déranger pour un temps un talus habituellement habillé de simple gazon vert. Je passe devant tous les jours et ces petites touches de couleurs bleues, jaunes, oranges, dans leur désordre  si naturel me font l’effet de  véritables bulles d’oxygène. 

Aquarelle – Ephémère jachère- 06.2014 – 41x31cm- Montval-grain fin-300g/m2.

Habits de printemps 2

Telles de jolies ballerines virevoltantes, mes petites fleurs printanières ont habillé un moment le grand merisier. Elles se sont mises à danser dans le vent et le spectacle, comme à chaque fois, fut bref. Et comme à chaque fois , j’ai dû me répéter et me répéter qu’il fallait simplement s’émerveiller sans se désoler de les voir si vite disparaître.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Aquarelle – Habits de printemps 2 – 04.2014 – 30x40cm – Arches – grain fin – 300g/m2

Habits de printemps 1

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Habits de printemps 1 – Aquarelle – 04/2014 – 40x30cm – Arches – grain fin

Le printemps a essaimé un peu partout de toutes petites fleurs blanches, joli papier crépon, délicatement accroché aux branches des arbres, habit éphémère de printemps qui tremble au moindre coup de vent et s’envole en une pluie de légers flocons … 

Exubérance du liseron

OLYMPUS DIGITAL CAMERA Exubérance du liseron – Aquarelle – 05/2012 – 70×50 cm – Montval 300g/m2 – grain fin

… une autre fleur blanche ,drôle de fleur quand même ,une étrangleuse redoutable et envahissante, qui s’enroule autour des autres , comme ça, sans faire de bruit, avec une opiniâtreté assez effrayante …

Si vous aimez  mon monde végétal et si  géographiquement c’est possible pour vous , je vous invite à aller découvrir , pour de vrai, mes aquarelles qui s’exposent du 11 avril 2014 au 25 Mai 2014  aux Jardins de la Mansonière , à Saint Céneri le Gérei ( Orne) , l’un des  » plus beaux villages de France « .

Affiche la Mansonière 2014 (7)La Mansonière c’est avant tout un lieu magique, que l’on doit à un couple de passionnés , qui en a fait un magnifique jardin, véritable havre de paix. On y emprunte de petites allées où l’on croise des roses, des agapanthes , des azalées , des camélias, et bien d’autres espèces florales , le tout ponctué de petits recoins merveilleusement mis en scène , avec des objets patinés par le temps…bref un lieu où il fait bon s’arrêter , respirer et rêver … un lieu en tout cas qui m’inspire …Il a d’ailleurs  été sélectionné l’an passé pour représenter la Basse-Normandie dans l’ émission télévisée  » le jardin préféré des français « .

http://www.mansoniere.fr

 

Nébuleuse végétale

OLYMPUS DIGITAL CAMERAAquarelle – 06-2013 – 31 x 23 – Moulin du Coq – grain fin – cliquer sur la photo pour l’agrandir.

Moi qui ai souvent la tête dans les nuages , j’avoue que je suis avant tout une vraie terrienne, au sens où je n’aime guère quitter le plancher des vaches , plancher verdoyant et boueux , vaches placides et normandes de préférence. Et, pourtant, c’est avec émerveillement que j’ai découvert un jour les incroyables images rapportées par le télescope spatial Hubble . Confortablement installée dans un fauteuil de la prestigieuse cité de l’Espace à Toulouse, devant un écran géant, j’ai pu m’approcher des extraordinaires nébuleuses , véritables pouponnières multicolores d’étoiles. Que dire, sinon que ce spectacle coloré et infini m’a littéralement scotchée sur mon siège tandis que je réalisais combien nous sommes petits et ridicules (avec toutes nos prétentions, nos soucis …) face à l’immensité de l’espace.
Je garde de cette rencontre un sentiment mêlé d’admiration et d’envie. Toutes ces couleurs, ces combinaisons harmonieuses qui se défont et se refont sans cesse, quel talent tout de même ! qu’à cela ne tienne, je me suis imaginée ma petite nébuleuse végétale à moi en observant de près une simple fleur de carotte…
 

Petite évasion dans la prairie

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Aquarelle – 12/2013 – 35 x 28 cm – Montval –

cliquer sur la photo pour l’agrandir…

La grisaille s’est emparée du paysage qui m’entoure et l’humidité ambiante flotte dans l’air , délavant les couleurs des herbages, des arbres, des haies … même les bêtes au loin semblent figées, attendant patiemment je ne sais quel miracle ensoleillé , allez savoir … moi pendant ce temps , je rêvasse. Des perles d’eau courent le long de la ligne téléphonique, dérobant peut-être ainsi au passage des bribes de conversations humaines , allez savoir … moi pendant ce temps , je rêvasse . De la boue s’est collée sur la route et éclabousse outrageusement les belles voitures fraîchement lavées qui se sont égarées , peut-être à regret , dans ce trou de campagne , allez savoir…Mais moi pendant ce temps , je rêve de prairies printanières, de brise légère , de couleurs tendres, de pétales volatiles … ( atchoum ! ).