Mais que fait-elle…

Pastels Faber-Castell photo I.N.M

J’ai reçu en cadeau un superbe coffret de pastels secs. Mais alors … me direz vous … plus d’aquarelle ?  en bonne normande que je suis, je vous réponds  « p’têt ben qu’oui, p’têt ben qu’non »… 

En fait, l’aquarelle reste de loin mon médium préféré mais, mais… j’aime aussi la douceur et le velouté du pastel. Alors qu’à cela ne tienne, j’ai décidé de marier les 2. Madame l’aquarelle, acceptez vous de prendre pour époux, Monsieur le pastel sec ? 

193435 Aquarelle Divagation végétale I.N.M

Réponse, un peu timide encore, j’expérimente l’association et je dois dire que l’expérience m’enchante vraiment. Ce n’est, j’espère, qu’un début …

En attendant, je suis aussi sur un autre chantier : j’encolle,  j’encadre, je peaufine, je prépare … petit échantillon :

194706 Aquarelles Expo neige I.N.M

174029 Aquarelles Expo neige I.N.M

A suivre ! …

Publicités

Méli-mélo

190424 Aquarelle Méli-mélo 1 – 30X40 cm Canson Montval

Dans mes déambulations campagnardes, j’avoue avoir un faible pour les fouillis de branchages, ronces et autres. Lorsque vient l’hiver, les arbres en se dénudant peu à peu  laissent entrevoir leur gracile squelette où s’accrochent encore quelques feuilles rebelles.Parfois, entre la branche délicate et la ronce tentaculaire, se noue une histoire inextricable, où l’une et l’autre s’entrelacent, dans un joli méli-mélo, formant une sorte de rideau de dentelle, au travers duquel on peut entrevoir, en contraste singulier, la blancheur nue des prés.

180239 Aquarelle Méli-mélo 2 – 30×40 cm Canson Montval

Je puise très souvent mon inspiration dans ces tableaux naturels. Cela aiguise en particulier mon goût pour la finesse des détails, au point que j’utilise des pinceaux de plus en plus fins (ce qui finira un jour par poser problème pour mes yeux fatigués…).

 

 

Divine blancheur

162515 Aquarelle Hiver diaphane 1- 30×40 cm Canson Montval

Le silence qui accompagne les matins neigeux est particulier. On ouvre les yeux et déjà, il y a dans l’air ce petit quelque chose d’inhabituel qui nous chuchote à l’oreille de nous précipiter au dehors. Derrière la porte, la neige est là, partout, aussi lumineuse que silencieuse. Elle ne se livre pourtant pas facilement et nous assaille, dés les premiers pas, de son froid glacial. Et puis, le corps semble ne plus savoir marcher, il peine à se mouvoir. Mais la magie opère. La neige m’envoûte. J’ai vu encore étinceler sur les champs ses mille cristaux de lumière. J’ai vu danser l’ombre pâle et bleue des buissons dans la lumière diaphane. J’ai vu les branches des arbres se courber dans une délicate révérence. Et dans le silence majestueux, je me suis arrêtée pour sentir grandir au plus profond de moi , une paix et une joie indicibles.

182653 Aquarelle Hiver diaphane 2 – 30×40 cm Canson Montval

Neige lumineuse

164406 Aquarelle Captivante Laponie 7- 34×44 cm Canson Montval

Les paysages glacés et immaculés de la Finlande ont imprimé dans ma mémoire leur infinie douceur. Et puis leur calme, leur sérénité et leur incroyable pureté, surtout lorsque le regard allait se perdre à l’horizon et que le silence feutré et le froid au milieu d’une nature encore sauvage nous clouaient sur place. 

154028 Aquarelle Captivante Laponie 6 – 38×58 cm Canson Montval 

Mais la neige m’a offert, encore cette année et au pied de ma maison, le même éblouissement. Elle s’est glissée partout, sur les talus, dans la forêt et ses chemins, redessinant avec la même rondeur le moindre contour, le moindre détail.

183339 Aquarelle Féerie hivernale 2 – 39×54 cm Canson Montval

C’est très troublant et très excitant de marcher dans un lieu que l’on connaît quasiment par cœur et de le découvrir métamorphosé en peu temps, avec de nouvelles courbes, de nouveaux graphismes, de nouvelles couleurs qu’on ne lui connaissait pas.

190115 Aquarelle Féerie hivernale 1- 39×54 cm Canson Montval

Le printemps est de nouveau là et avec lui s’agite de nouveau tout un petit monde vivant et coloré qui m’attire. Mais entre la neige et sa féerie propice à la contemplation et au replis sur soi et l’ardeur printanière terriblement stimulante, je crois bien que je ne saurai jamais choisir…

P3190109 Photo I.N.M Laponie

153735Photo I.N.M. Forêt d’Ecouves

 

 

Passent le temps et les couleurs

Une nouvelle palette d’aquarelle trône depuis peu sur ma planche. De ses petits casiers colorés ( que j’ai garnis) émane une sorte de franche gaieté qui évoque pour moi de doux souvenirs.

103313 Photo I.N.M Palette aquarelle 2017

130943 Aquarelle Rêve de libellule – 2017 – 15×40 cm Canson Montval

 

Je me revois, haute comme 3 pommes, reluquant avec convoitise les pots de gouache et les gobelets dans lesquels la maîtresse avait soigneusement rangé une multitude de crayons. Lorsque par bonheur elle les posait devant moi, exit alors tout ce qui me pesait déjà. J’étais alors toute entière avalée par ce déluge de couleurs. Et puis, je revois les rubans de velours, suspendus par mon père à son instrument de musique ( une vielle à roue). Il me laissait de courts instants y fourrager mes petits doigts ravis qui s’empressaient de les mêler en combinaisons infinies de couleurs.

Autre souvenir fort : la « travailleuse », ce petit meuble que ma mère dépliait et repliait lors de ses travaux de couture. Dans un ordre minutieux s’y côtoyaient les fils à repriser, à coudre, à broder, des boutons… Elle m’autorisait parfois à jouer avec tandis qu’elle brodait, complicité muette qui plus tard deviendra une complicité plus loquace. Je lui dessinais des modèles pour ses broderies, chacune se nourrissant avidement de cette émulation réciproque.

D’autres souvenirs non moins colorés refont surface en vrac : les pauvres rangées ridicules des tulipes de la voisine; les fleurs délavées en plastique délaissées au cimetière qui me feront détester les fleurs artificielles; le 1er rouge sur mes lèvres de gamine curieuse, épais et desséchant ( beurk); les cheveux roses incroyables de Madame T; les boites de bonbons de la boulangère; les fleurs en crépon et les confettis du corso fleuri; les tartines de confiture du Centre aéré; les rubans dégoulinants des berlingots de la fête foraine… et bien d’autres encore. Viendront plus tard les innombrables et précieux dessins de mes enfants et toutes ces aquarelles qui sortent de mes pinceaux…

174439 Aquarelle En équilibre – 2017 – 25×25 cm Canson Montval

Ma nouvelle palette est bien magique. Elle sait me raconter à elle seule le fil gai et multicolore de ma vie…

Aquarelle Douces libellules – 2017 – 13×13 cm Canson Montval

A nous 2018 !

PC310002 Aquarelle Voeux 2018 I.N.M

A tous, une très très bonne année 2018, créative, gaie, légère, amoureuse, chantante, drôle, attentive, curieuse et surtout… ouverte sur vos rêves !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!  et justement pour vous faire rêver un peu, à l’aide de mes pinceaux, voici un petit détour par les terres enneigées de Laponie avec un aperçu des aquarelles que je prépare pour une future expo …

123349 Aquarelle Rêve de Laponie

164337 Aquarelles en vrac Neiges éternelles

 

Bocage, ô mon Beau…cage !

154819 Aquarelle Pépites 32x39cm Canson Montval I.N.M

P7230002 Aquarelle Un éte bleu 30x38cm Canson Montval I.N.M

Si l’on me radioscopait de la tête aux pieds, je ne serais presque pas étonnée que l’on découvre sur mon squelette, tout un fouillis d’arbustes, d’arbres, de branches et de ronces entremêlées tant je me sens profondément imprégnée du paysage bocager Normand dans lequel je vis. Il me tient solidement enracinée, à l’abri des turbulences, dans ses chemins creux qui s’enfoncent dans la terre. Il m’enveloppe de ses haies et de ses talus protecteurs où poussent abondamment noisetier, sureau, merisier néflier… et dans ce décor champêtre façonné par des générations d’hommes attachés à la terre, je ne peux m’empêcher de penser combien malheureusement nous sommes capables de tout, du meilleur comme du pire … c’est sans doute la même ardeur qui pousse les hommes d’un côté à planter des arbres et de l’autre à pratiquer la déforestation…

P4304158 chez moi Photo I.N.M