Au bout du chemin

Les chemins ont toujours une part de mystère. Ils gardent dans leurs sillons les traces invisibles de tous ces pas qui les ont foulés – tant d’histoires insoupçonnables qui se croisent sans jamais se mêler – tant de marcheurs qui s’y sont engagés avec souvent cette drôle d’envie d’aller voir simplement ce qu’il y a à l’autre bout … 

Aquarelle Au bout du chemin 01.2017 56x35cm Canson Montval

Aquarelle Au bout du chemin 01.2017 56x35cm Canson Montval

 

Mais ne faire qu’y passer sans n’y rien laisser aussi, voilà qui me semble sage, c’est pour cela sans doute qu’on ne fait que les emprunter …

Hiver craquant

Aquarelle - Hiver craquant - 01.2017 - 35x54cm - Canson Montval

Aquarelle – Hiver craquant – 01.2017 – 35x54cm – Canson Montval

Matin d’hiver glacé où le froid emprisonne le moindre petit brin d’herbe, la moindre branche cassée que les pas font craquer. Mais quand tout semble figé ainsi, que le corps peine à se réchauffer, il reste parfois cette belle lumière blanche et douce qui vient adoucir la dureté du sol et emmène avec elle le regard vers le lointain, ce lointain qui s’ensoleille et donne des ailes.

Photo INM-01.2017 - promenade hivernale

Photo INM-01.2017 – promenade hivernale

Sur les chemins de traverse

Aquarelle - Sur les chemins de traverse 01.2017 Canson Montval

Aquarelle – Sur les chemins de traverse 01.2017 Canson Montval

La vie est un drôle de tourbillon qui ne cesse de nous soulever, de nous éparpiller, de nous laisser retomber lourdement pour nous reprendre de nouveau en nous projetant dans tous les sens comme de pauvres fétus de paille. Et le plus sidérant dans l’affaire, c’est que ce tourbillon, nous en sommes les uniques responsables !. Et si nous décidions de l’arrêter, au moins de le freiner … et puis ouvrir les yeux, sentir, respirer, écouter, toucher, caresser, aimer … je vous souhaite le meilleur pour cette nouvelle année, en espérant vous croiser peut-être sur les chemins de traverse …

Des pieds à la tête

Aquarelle Cimes et racines 2 - 12/2016 - 56x34 cm - Canson Montval

Aquarelle Cimes et racines 2 – 12/2016 – 56×34 cm – Canson Montval

Aquarelle Cimes et racines 1 - 07/2016 - 39x29cm - Canson Montval

Aquarelle Cimes et racines 1 – 07/2016 – 39x29cm – Canson Montval

De leurs racines à leur cime, les arbres ne font plus qu’un entre le ciel qu’ils touchent et le sol qu’ils pénètrent. De là, sans doute, ils puisent leur force. De même, les hommes devraient plus souvent s’ancrer ainsi fermement dans le sol tout en laissant leur tête effleurer les nuages. De là-haut, ils verraient sans doute mieux combien ils sont petits et vulnérables et combien est incroyablement vitale et précieuse leur attache au sol.

 

Dans la brume

Aquarelle Brume automnale 11.2016 - 30x43cm Canson Montval

Aquarelle Brume automnale 11.2016 – 30x43cm Canson Montval

Aquarelle Petit matin de brume 10.2016 - 10 12x40cm Canson Montval

Aquarelle Petit matin de brume 10.2016 –  12x40cm Canson Montval

Aquarelle Brume sauvage- 10.2016 - 23x23cm Canson Montval

Aquarelle Brume sauvage- 10.2016 – 23x23cm Canson Montval

La brume vient parfois me chercher le matin, en frappant à ma fenêtre. Elle s’étire d’un herbage à l’autre, agrippant tout sur son passage de son voile transparent et laiteux. Vorace, elle engloutit l’horizon où l’on distingue à peine quelques silhouettes fantomatiques d’arbres. Mêmes les bêtes au loin semblent irréelles, dans leur posture immobile et floue. Dans ces tableaux aux teintes délavées, je perçois une incroyable douceur et un calme sans pareil qui me retiennent captive jusqu’à ce que le froid humide m’arrache aux griffes de cette brume.

Au delà des ombres

Aquarelle Au delà des ombres 28x38cm  Canson Montval

Aquarelle Au delà des ombres 28x38cm Canson Montval

Quand vient le soir, en haut des talus où rode déjà l’obscurité, il y a la lumière du jour qui avant de se retirer nous offre, magistrale, son bouquet final. Le ciel s’embrase d’un coup. On ne sait jamais tout à fait comment sera le spectacle, ni combien de temps il va durer mais il nous enflamme aussi, à coup sûr. Quand vient le soir, en haut des talus où rôde l’inquiétante obscurité, il y a quand même l’espoir lumineux d’un demain meilleur qui étreint le cœur.

Entre hier et demain

Aquarelle Entre hier et demain 05.2016 35x30cm Canson Montval

Aquarelle Entre hier et demain 05.2016 35x30cm Canson Montval

Drôle de période où il nous faut abandonner la légèreté de l’été, la tiédeur de ses longues soirées, pour la fraîcheur de jours qui raccourcissent inexorablement. Entre hier et demain, j’hésite encore … J’ai passé beaucoup de temps dehors, ces jours ci, à glaner fruits mûrs et derniers rayons du soleil. L’automne ne m’a pas encore éblouie de ses merveilleuses couleurs mais il m’offre déjà son abondance, me rappelant que nous avons sous nos pieds les biens les plus précieux qui soient. Et quand par inadvertance j’écrase un fruit que je n’avais pas vu, je ne peux m’empêcher de frémir à la pensée que nous pourrions un jour ne plus disposer de ces dons de la nature. A force de jouer les apprentis sorciers, la terre pourrait bien se dire un beau jour « j’arrête, c’est bon, qu’elle se débrouille toute seule cette drôle d’espèce, qu’elle s’élimine d’elle-même avec ses guerres, ses pesticides, son gaspillage … après tout, j’en ai vu d’autres, je me passerai de la race humaine »…