Embruns d’été

120821 Aquarelle Ploubazlanec 1-30x38cm Canson Montval

Entre Paimpol et, au delà, l’île de Bréhat, petits morceaux de cette côte bretonne chère à mon coeur, si jolie avec sa dentelle de rochers escarpés et colorés…

P9030004 photo I.N.M du côté de Paimpol

 

Entre jeux de lumière

175918 – Aquarelle Ploubazlanec 2- 29x39cm Canson Montval

et jeux de couleurs, mes pinceaux jubilent !

P8310031 Photo I.N.M du côté de Paimpol

 

A gauche Aquarelle – A droite Acrylique

l’occasion également de remettre à l’honneur mes galets peints il y a quelques années : exercice que je vous recommande : le même sujet traité avec 2 médiums différents. La différence n’est pas visible car j’ai traité l’acrylique comme l’aquarelle ( en utilisant des  » jus » ) mais je me souviens que j’avais été moins à l’aise avec l’acrylique car elle séchait vite et pas de fusion des pigments comme avec l’aquarelle.

Publicités

16 réactions sur “Embruns d’été

  1. coucou
    ton ciel une réussite !!!!!!!!!! et la couleur des rochers aussi j’aime !!!!! pour les galets je ne suis pas une grande artiste et j’avoue que la différence m’échappe je n’ai jamais travaillé l’acrylique j’en ai un tube blanc que je me sers quelque fois pour réparer un choc sur un contour de cadre pour peindre le produit me semble épais et le mélange de couleurs doit être difficile pour toi tout semble simple …..un pinceau en folie et tu crées bravo l’artiste
    bon weekend bises mado

    J'aime

  2. Merci Mado ! J’aime comme à l’habitude ton enthousiasme … en ce qui concerne l’acrylique, je ne suis pas une grande spécialiste ni une passionnée de ce médium mais je lui reconnais des qualités , un compromis intéressant entre huile et gouache. Tu devrais peut être t’y essayer ? Pour ma part, je retenterai sûrement l’expérience. Comme toujours je suis mon intuition. Et à la dernière expo à laquelle j’ai participé (Nėcy) j’ai echangé sur le sujet avec un autre artiste et cela m’a donnė envie d’explorer davantage cette peinture. On verra bien. En attendant, je dois finir de préparer ma prochaine expo ( débute à la fin du mois). Mon expérimentation est donc pour plus tard …

    J'aime

  3. Merci Fanfan la rêveuse, s’asseoir sur les rochers et laisser son regard se perdre dans la contemplation de la mer, voilà peut- être de quoi alimenter le rêve … c’est en tout cas pour moi indispensable .

    J'aime

  4. tes toiles qu’elles soient à l’aquarelle ou à l’acrylique sont un bonheur de vivre, elles invitent au voyage et à la réverie, bravo. pour ma part j’utilise l’acrylique pour la peinture sur bois, sur des plateaux, boites….bravo à toi pour ce joli moment de zénitude. bises. celine

    J'aime

    • Tu as tout à fait raison Celine, peu importe le choix du médium … j’ai moi aussi peint pas mal de trucs avec l’acrylique par le passé ( meubles, objets diverses, fresques …) . Quand mes enfants étaient petits, je préférais délaisser ( provisoirement ) l’aquarelle ( trop exigente) pour la gouache , l’acrylique, que je pouvais utiliser avec eux . Résultat : j’ai plein de jolis souvenirs de ces moments de partage avec eux.

      J'aime

  5. En ayant pris quelques jours, le temps d’y réfléchir, je me rends compte que ces aquarelles me touchent parce qu’elles conjuguent technique, sensibilité et aussi – très important pour moi- qu’elles laissent une place à celui/celle qui contemple. Je veux dire par là, que « tout » n’y est pas dit , représenté ; il y a des zones « blanches » , dans lesquelles peut se glisser une part d’interprétation que vous nous laissez libres de faire. A partir de votre proposition picturale, il devient alors possible d’entamer un dialogue, de continuer à « faire » en quelque sorte la peinture en notre for intérieur. Une histoire s’écrit, que vous initiez et dans laquelle nous devenons personnages, tour à tour actifs ou passifs, dans ce qui est un univers coloré, inspiré et propre à la méditation. La beauté est un voyage, on aime le faire en votre compagnie 🙂

    J'aime

    • Merci Esther Luette, vous n’imaginez sans doute pas à quel point vos mots me touchent. En venant chez vous, j’avais pressenti déjà la force de vos écrits dans leur brillante capacité à exprimer les choses de façon très personnelle et percutante. Là, c’est au delà de mes espérances. Que dire … la question : pourquoi peignez vous , que cherchez vous à transmettre par votre peinture ? me laisse souvent assez embarrassée puisque je suis totalement dans l’intuition, la spontanéité et surtout pas dans la moindre démarche conceptuelle. Et pourtant, à vous lire, je sens ( encore de l’intuition …) que vous avez mis le doigt sur une volonté -inconsciente – de ma part d’ouvrir pour le spectateur une ou des portes sur sa propre interprétation, son imagination . C’est extrêmement gratifiant puisque à son tour le spectateur peut m’enrichir de sa propre narration. C’est là le vrai partage ! Lorsque le doute me taraudera comme il sait si bien le faire parfois, je pourrai me remémorer vos mots et m’autoriser ainsi à poursuivre mes déambulations aquarellistiques…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s