Complainte du soir

Aquarelle - A l'aube d'un jour nouveau - 06.2016 - 56x35 cm  Canson Montval

Aquarelle – A l’aube d’un jour nouveau – 06.2016 – 56×35 cm Canson Montval

Chez moi en septembre, lorsque la nuit tombe, lorsque les oiseaux se sont tus, lorsque la fraîcheur éteint les dernières chaleurs du jour, un étonnant spectacle se joue, à l’orée des bois. Si nous voulons nous en approcher, il nous faut avancer sans trop de bruit, retenir notre souffle et attendre, parfois longtemps. Puis, enfin, dans le silence de la nuit, monte un cri, puis 2, puis plusieurs, comme venus du fond des âges. C’est un cri pénétrant, troublant comme s’il avait le pouvoir de faire resurgir le souvenir de vieilles terreurs ancestrales, venues d’un âge où l’homme devait lutter pour sa survie. Et en même temps, il n’a rien d’effrayant, mais il inspire force et respect, surtout lorsqu’ il se répète en écho dans la profondeur obscure de la forêt. Pendant que les hommes s’étourdissent de bruits en tout genre, le cerf, lui, brame pour perpétuer son espèce.

Publicités

5 réactions sur “Complainte du soir

  1. cocuou
    le brame du cerf…………..c’est surprenant et angoissant ……….surtout le soir
    mais ton aquarelle est magique on a l’impression qu’il s’envole suspendu dans le ciel du soir
    dans tes branchages qui l’accompagnent j’aime aussi tes couleurs c’est réussi bravo
    bises mado

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s