Moisson d’été 1

OLYMPUS DIGITAL CAMERAAquarelles – Moisson d’été 1 a.b.c – 07/2014 – 8/2014 ( chaque aquarelle : 18x26cm sans encadrement) – Arches grain satiné 300 g/ m2.( cliquer sur la photo pour l’agrandir).

Mon été à moi se dessine aux couleurs des fleurs sauvages qui investissent les talus, les friches, toute une myriade de petites fleurs que je moissonne avec bonheur au gré de mes ballades. Et comme j’aime lier l’utile à l’agréable, une fois n’est pas coutume,  je les ai associées à mon envie de tester, chez Arches, son papier au  grain «  satiné ». J’ai donc acheté un bloc de petit format (chacune de ces aquarelles tient sur une feuille de 18×26 cm). S’aventurer sur un terrain inconnu oui, mais prudemment quand même ! Ce papier présente une surface très lisse qui m’a tout d’abord perturbée. J’utilise en effet habituellement le grain fin qui est un peu plus rugueux, voire très légèrement alvéolé chez Canson Montval. Et j’ai pu mesurer à quel point la pratique que l’on développe intègre en fait complétement le grain du papier sans que l’on en soit véritablement conscient. Sortir, même momentanément, de ses propres sentiers battus, oblige à se repositionner, à se rappeler que rien n’est jamais définitivement acquis. Au-delà des difficultés techniques, l’aquarelle me procure toujours autant de plaisir et c’est ça l’essentiel : je m’amuse, j’exulte, je tempête et j’en redemande !

 

Publicités

22 réflexions sur “Moisson d’été 1

  1. Moi qui suis en pleine expérimentation avec des pastels aquarellables, j’ai bien envie de tester aussi ce papier. Le rendu à l’air magnifique, joli travail. Je suis admirative.

    J'aime

    • Teste et raconte nous surtout ! en tout cas, de mon point de vue, c’est un papier un peu difficile au premier abord mais c’est vrai que le rendu final me plaît beaucoup ! quant aux pastels aquarellables, il faudra aussi que je m’y essaie !

      J'aime

  2. Les défis, se remettre en question sans cesse, n’est ce pas le plaisir qu’on éprouve devant notre feuille ? 🙂
    Ce panaché de fleurs ravie mes yeux, un travail magnifique !

    J'aime

  3. magnifiques ces essais, on peut dire que tu as maitrisé les spécificités de ce papier. c’est vrai que ce n’est pas toujours évident de changer de matériels. les coquelicots sont magnifiques, j’adore les 3. bravo. celine

    J'aime

  4. coucou
    je t’envie moi je n’ai pas encore fait le pas de changer de papier je suis fidèle au grain torchon de arches j’ai fait une fois l’essai sur un grain satiné et c’était la cata!!!!! mes couleurs ne se mélangeaient pas et le papier séchait très vite j’ai abandonné (peut-être pas assez persévérante ou pas assez douée) bonne soirée bises mado

    J'aime

  5. La persévérance est sans aucun doute indispensable ( comme en toute chose), cela dit, si tu veux vraiment changer, je te conseille de tester le grain fin, il me semble que c’est un bon compromis entre le grain torchon et le grain satiné …

    J'aime

  6. J’aime beaucoup et tout particulièrement les couleurs, on le sait, elles sont capitales dans l’aquarelle. Pour le papier, j’ai testé le « bamboo » 90% bambou, pour l’instant le meilleur que j’ai testé car j’ai horreur du papier à grain. et celui que j’utilisais jusqu’alors pour les enluminures, l’Arches, ne permet aucune erreur. PS, en enluminure on corrige les erreurs, soit avec un pinceau lorsqu’elles sont légères, soit en grattant lorsqu’elles sont trop importantes. Seul compte le résultat.

    J'aime

    • Le bamboo … je ne connais pas, voilà qui est extrêmement intéressant ! je vais creuser … je suis moi aussi de moins en moins adepte du papier à grain mais le grain fin me semble un bon compromis car je ne sais pas trop si j’arriverais à faire de grands formats en grain satiné. En ce qui concerne les erreurs, j’en fais régulièrement ou du moins, l’aquarelle vit tellement bien sa vie qu’elle m’emmène parfois là où je ne l’attendais pas du tout. Du coup, et c’est ce qui me plaît, j’essaie d’en tirer parti au maximum. J’utilise parfois le grattage mais cela ne peut se faire qu’en petites retouches. Merci pour cet échange !

      J'aime

  7. Comme cela est bien dit, Isabelle et si vrai. J’ai l’habitude de peindre sur du satiné (génial pour les fleurs et les portraits,je trouve) mais de la marque Fabriano et je suis moi aussi un peu désarçonnée quand je prends du fin.Mais si celui çi permet plus de passages et « d’hésitations » comme je peins assez librement avec des gestes amples sans trop revenir, le satiné me convient très bien et c’est vrai qu’il fait vibrer les couleurs. Je suis sure que tu vas l’adopter et le dompter.
    Bravo pour ces moissons d’été, la récolte promet d’être bonne. kt

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s